Ordination sacerdotale de Malek Chaieb deuxième prêtre maronite marié de France

JPEG - 121 ko

JPEG - 208.7 ko

JPEG - 248.8 ko

JPEG - 215.1 ko

Mgr Maroun Nasser Gemayel a ordonné prêtre Malek Chaieb le 26 décembre 2016 en l’église St Maurille des Ponts-de-Cé. Il célébrera une messe en présence de Mgr Gemayel le 8 janvier 2017 à la chapelle du Champ des Martyrs.

Par l’imposition des mains et le don du Saint Esprit, pour le service de l’Église, son Excellence Monseigneur Maroun Nasser Gemayel, évêque de l’éparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites, visiteur apostolique des Maronites pour l’Europe septentrionale et occidentale a ordonné prêtre Malek Chaieb, en présence de Mgr Delmas, le lundi 26 décembre 2016 à 18h00 en l’église St Maurille des Ponts-de-Cé.
Le 21 juillet 2012, le Vatican a pris la décision d’ériger un diocèse de la communauté maronite de France : « l’Éparchie de Notre Dame du Liban de Paris ».

Homélie de Mgr GEMAYEL lors de l’ordination sacerdotale de
MALEK CHAYEB
Angers, 26 décembre 2016

Excellence cher confrère, Mgr Emmanuel DELMAS,
Révérends Pères, chers Frères et Sœurs.

Laissez-moi exprimer ma joie d’être aujourd’hui parmi vous et je rends grâce au Seigneur qui m’a permis d’accueillir cette année TROIS NOUVEAUX PRETRES au sein du "Presbyterium" de notre jeune Eparchie maronite de France et d’Europe. Je rends grâce au Seigneur pour le don de ces nouveaux pasteurs de nos fidèles maronites installés en France et en Europe, poussés surtout par des guerres interminables.
Je voudrais cher diacre Malek, et dans quelques minutes cher Père, t’adresser un salut particulier à toi et à ta famille, à Marie Laure et à tes trois garçons. Eh oui, tu perpétues une tradition antique déjà mise en pratique dans notre Eglise depuis les Apôtres : Ordonner prêtres des hommes mariés. Cette mesure n’aurait pas été possible sans la permission du Saint Père, il y a deux ans de là. C’est le témoignage de l’Eglise d’Orient auprès de l’Eglise d’Occident. Mais, c’est plutôt une responsabilité et pas une faveur.
Je me permets de te rappeler quelques vérités concernant ton ministère sacerdotal. Nous venons de fêter hier la fête de l’Incarnation de Notre Seigneur. Dieu a envoyé son Fils unique pour que le monde soit sauvé par lui. C’est la Bonne Nouvelle dont tu es porteur et que tu dois annoncer en toutes circonstances. Ce qui peut changer le monde et notre société, c’est l’offrande que tu fais de ta vie dans l’offrande du Christ. Ce qui peut changer le cœur des humains, c’est que, à la lumière de l’amour qui pardonne, chacun reconnaisse la part d’ombre qui est en lui, et entre dans un chemin de conversion. Ce qui peut changer le cœur des humains, c’est de voir que des pauvres pécheurs que nous sommes, Dieu a fait des disciples du Christ.
Ensuite, cher Malek, par ta prédication et par ton exemple, tu essayeras de rendre l’espérance. Par la célébration des sacrements de la foi, tu aideras nos fidèles maronites et nos frères d’Orient basés en Europe, à vivre leur existence en communion avec le Seigneur. Et, par ta prière quotidienne, tu intercéderas pour le peuple qui t’est confié : les fidèles de la région angevine, ceux de Nantes et ceux du Mans.
Je voudrais te rappeler, en passant, que tu entres dans un presbyterium pour lequel je rends grâce à Dieu chaque jour. C’est un corps sacerdotal que je voudrais enrichi de tous les talents variés de ses membres. C’est un corps sacerdotal que je voudrais donner tout entier et dont la quasi-totalité des membres répond avec générosité aux appels de la mission. Les prêtres du diocèse Maronite de France et d’Europe de Paris sont en service. Le sacerdoce, ne peut jamais représenter un moyen pour atteindre la sécurité dans la vie ou pour parvenir à une position sociale. Celui qui aspire au sacerdoce afin d’accroître son prestige personnel et son pouvoir personnel a mal compris à sa racine le
Face à toutes les tentations de démission et de désespérance, le Seigneur t’appelle cher père Malek à retrouver, jour après jour, la grâce de ton premier appel, la source originelle de ta vocation, que le sacrement de l’ordination scellera de façon indélébile en ton âme et en ta chair. Tu n’auras d’armes que la Prière non seulement pour toi-même, pour ta sanctification personnelle, celle de ta femme, et celle de ta famille, mais surtout prière pour les âmes que le Seigneur te confiera. Tu seras responsable du salut de tous. Oui, l’Eparchie compte beaucoup sur toi ! Notre Eglise a besoin de toi, étant consciente des dons que Dieu t’offre, en plus des fruits abondants de sainteté et de bien de ton ministère sacerdotal.
Aujourd’hui, avec le sacrement de l’Ordre, il t’est donné de présider l’Eucharistie ! C’est à toi qu’est confié le sacrifice rédempteur du Christ, c’est à toi qu’est confié son corps donné et son sang versé. Jésus offre bien sûr son sacrifice, son don d’amour humble et total à l’Eglise son Epouse, sur la Croix. Dans la prière, tu es appelé à redécouvrir le visage toujours nouveau de Notre Seigneur et le contenu le plus authentique de sa mission. Seul celui qui a une relation profonde avec le Seigneur et est saisi par Lui, peut l’apporter aux autres. Il s’agit d’une façon de "rester avec Lui" qui doit toujours accompagner l’exercice de ton ministère sacerdotal.
Et vous, Frères et Sœurs, vous qui êtes présents à cette l’ordination de Malek, à côté de Marie Laure et toute la famille, Vous qui êtes venus de loin, de la Suisse européenne, de la France et de la Suisse Moyen-Orientale, Liban, je vous invite à prier avec ferveur pour Malek et pour ceux que le Seigneur a choisis et choisira. Je vous invite à les soutenir dans leur ministère. Ils sont envoyés pour présider à la charité entre les membres de l’Église et pour vous soutenir dans votre mission de témoins du Christ dans les différents domaines de votre existence. Ils sont une grâce pour notre Église maronite de France et d’Europe, et pour l’Église entière. Avec saint Paul, nous bénissons Dieu pour "les dons qu’il a faits" (Ep 4,11-12). Mesurez le rôle irremplaçable du prêtre dans la mission de l’Église, et comprenez le service que les prêtres rendent à l’humanité. Demandez au Seigneur d’appeler parmi les jeunes de nos familles, des ministres de la Miséricorde. Notre Eparchie de France et d’Europe rend grâce aujourd’hui à Dieu et prie pour vous. Cette éparchie toute entière a besoin de prêtres passionnés par l’annonce de l’Évangile et le service du peuple des chrétiens. Etre prêtre est un chemin de bonheur.
Que Marie, Notre Dame du Liban, la servante du Seigneur, qui a conformé sa volonté à celle de Dieu, qui a engendré le Christ en le donnant au monde, qui a suivi son Fils jusqu’au pied de la Croix dans l’acte d’amour suprême, t’accompagne chaque jour de ta vie et de ton ministère.
MABROUK à la Famille de Malek et de Marie Laure, Mabrouk à Angers, à Nantes et au Mans. Mabrouk à Notre Eparchie ! Mabrouk à l’Eglise tout entière !


Action de grâce (ordination) de Malek :

Je rends grâce à Dieu, Père de toute miséricorde qui ne cesse de me montrer son Amour, Je rends grâce à Son Fils unique Jésus Christ mon Seigneur qui est mort et ressuscité pour nous sauver, Je rends grâce à l’Esprit Saint qui a insufflé en moi sa vie, et qui est toujours présent à mes côtés.
Je rends grâce à Dieu pour ma famille, mon père et ma mère qui on su planter l’amour de Dieu dans mon cœur dès mon jeune âge, c’est un trésor inestimable. Je rends grâce à Dieu pour mes frères et sœurs et leurs familles. Ils ont su être toujours à mes côtés, pour me soutenir pendant les difficultés et se réjouir avec moi dans les joies.
Je rends grâce à Dieu pour toi Marie : tu as accepté de devenir ma femme pour fonder une famille qui vive sous le tendre regard de Dieu. Tu as accepté de me partager, pour que je puisse me mettre au service de mes frères dans le sacerdoce ministériel. Je rends grâce à Dieu pour vous Pierre, Benoît, et Clément, vous remplissez ma vie de bonheur, aujourd’hui je souhaite vous dire à vous quatre tout mon amour.
Je rends grâce à Dieu pour vous Mgr Gemayel, d’avoir permis que l’appel de Dieu au service de son peuple soit réalisé. Je rends grâce à Dieu pour vous Mgr Delmas et à travers vous au diocèse d’Angers, et spécialement à la paroisse st Jean Bosco : vous avez bien accueilli le projet de l’installation d’une paroisse maronite, vous signifiez ainsi la diversité à l’intérieur de l’Eglise catholique.
J’ai une pensée aujourd’hui pour beaucoup de personnes qui ont rejoint le Père. Mes grands parents, les grands parents de Marie, oncles et tantes. Et des amis : Marie Madeleine Rigot, le Père Pierre Fouché, le frère Xavier, le p Bernard Mercier, p Jo Breheret et le père René Garec, et pour tous vos défunts.
Je rends grâce à Dieu pour vous tous ici rassemblés, pour prier avec moi et pour témoigner de votre amitié. Ordonné aujourd’hui, c’est pour que je sois au service de l’évangile et au service de votre sacerdoce royal, parce que vous êtes aussi des prêtres par l’onction du baptême. Je vous demande de prier pour moi et ma famille, pour que je puisse être digne de cette mission.
Je rends grâce à Dieu pour toutes les personnes qui ont participé à l’organisation. Je vous adresse cette parole de l’évangile selon st Mt, dans la version de la Péshitta (la bible en syriaque) : « Dieu qui voit ce que vous faites dans le secret, vous le revaudra en public ».

Dieu vous protège et meilleurs vœux pour 2017


JPEG - 1.6 Mo

JPEG - 210.5 ko

Malek Chaieb, 45 ans, qui réside aux Ponts-de-Cé (Sud d’Angers) sera envoyé pour servir le communauté catholique maronite dans la région (Angers, Le Mans et Nantes). 85 000 catholiques maronites vivent actuellement en France. Malek Chaieb sera l’un des premiers prêtres maronites mariés présent en France( dont le premier est Père Bachara Aoun à Lyon).
C’est dans ce contexte que Malek Chaieb a été appelé à ce service en tant que prêtre marié « au service de mes frères dans notre région ». « J’ai répondu à cet appel au service de mes frères dans le Christ en toute confiance », précise-t-il.
« Le diocèse d’Angers a bien accueilli la proposition de création de la paroisse maronite. Nous partageons la même foi catholique. »
« Mgr Delmas a décidé de mettre à notre disposition la chapelle Saint Louis au Champ des Martyrs à Avrillé sur votre paroisse ; nous en sommes ravis et reconnaissants. »
« Au XIII ème siècle Saint Louis s’est proclamé « protecteur des maronites » ; nous serons de nouveau sous sa protection. Nous aurons à l’avenir la joie de nous croiser, de prier ensemble, témoigner de l’amour du Christ à tous nos frères en humanité. »

L’Eglise maronite, c’est quoi ?
Une histoire ancienne
L’Église Maronite est une Église de Tradition Antiochienne et Syriaque. Elle doit son nom à un ermite du nom de Maroun, mort en 410 à Cyr en Syrie.
Des disciples vont se rassembler autour de l’ermite et après sa mort, ils vont continuer à diffuser sa spiritualité. Des couvents sont construits surtout dans la région d’Apamée. Ainsi c’est une Église d’origine monastique. Ces disciples étaient de farouches défenseurs du concile de Chalcédoine (451) qui professe en Christ une personne, et deux natures divine et humaine, il condamne la doctrine « monophysite ». C’est la profession de foi de l’Église encore aujourd’hui.
Au Ve siècle, 350 moines sont assassinés pour avoir défendu la doctrine de Chalcédoine. Ce qui fait de l’Église maronite une Église martyre dès son origine. La liste des témoins qui ont donné leur vie au Christ s’est prolongée tout au long de son histoire.
Dès le VI ème siècle, ces moines trouvent refuge dans les montagnes libanaises où ils évangélisent les habitants. Au VII ème siècle, suite à la mort du patriarche d’Antioche, un évêque maronite, Saint Jean Maroun assure la succession sur un territoire qui se déploie de la Turquie jusqu’à la Chine.
Du VII ème siècle au XIXe siècle, les patriarches maronites successifs ont occupé une vingtaine de résidences dans les montagnes libanaises pour échapper à la persécution des empires musulmans jusqu’à l’effusion du sang. Depuis la fin du XIXe siècle et de nos jours, le patriarche maronite réside à Bkerky au nord de Beyrouth.
L’Église Maronite est une Église Catholique, la seule Église du Proche Orient qui n’a pas de branche orthodoxe. Elle est en communion de foi avec le pape de Rome, avec qui elle entretient un lien étroit depuis le XI ème siècle.
Et aujourd’hui ?
Aujourd’hui l’Église maronite est devenue internationale avec la création de diocèses aux quatre coins du monde : Syrie, Terre Sainte, Jordanie, Égypte, Chypre, Australie, Argentine, Brésil, Mexique, États-Unis, Canada, Nigeria…
Le dernier diocèse a été créé en 201 2, en France. Le premier évêque en est Mgr Maroun Nasser Gemayel. Depuis son élection, il travaille à organiser son diocèse et créer des paroisses là où résident des fidèles maronites

Une courte biographie de Malek Chaieb

« Je suis né à Okaybe, district de Kesserwan au Liban en 1 971, dans une famille de sept enfants. Je suis marié et père de trois garçons. »
« Depuis 2003, je suis chargé de cours à la faculté de théologie d’Angers, responsable du Département d’Étude des Religions. Ma femme y travaille également en tant que professeur en théologie patristique. »
« Parallèlement, j’ai été responsable de l’aumônerie de Belle Beille pendant neuf ans, j’ai aussi accompagné dans la pastorale des collégiens et des lycéens et aujourd’hui je suis membre de l’EAP de la paroisse saint Jean Bosco (Les Ponts de Cé). »
« De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole » (Ps1 38, 1-2)

Source : Avrillé Liaison, journal paroissial Saint-Gilles (avec quelques modifications techniques)

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales