Lettre de solidarité de Mgr Gemayel avec Mgr Lebrun suite à la prise d’otage de Saint-Etienne-du-Rouvray

Publié le 26 juillet 2016

Communiqué de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, suite à la tuerie survenue mardi 26 juillet 2016, en l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray.

De Cracovie, j’apprends la tuerie advenue ce matin à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Elle fait trois victimes : le prêtre, le Père Jacques Hamel, 86 ans, et les auteurs de l’assassinat. Trois autres personnes sont blessées dont une très grièvement. Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J’ose inviter les non-croyants à s’unir à ce cri ! Avec les jeunes des JMJ, nous prions comme nous avons prié autour de la tombe du Père Popielusko à Varsovie, assassiné sous le régime communiste.

Le vicaire général, le Père Philippe Maheut, est sur place depuis les premiers moments. Je serai dès ce soir dans mon diocèse auprès des familles et de la communauté paroissiale très choquée. L’Eglise catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes. Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l’avenir de l’humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l’amour.

Dominique Lebrun
Archevêque de Rouen
26 juillet 2016

Lettre de solidarité de Mgr Gemayel

Mgr Dominique, le presbyterium et les fidèles du Diocese de Rouen,
Au nom de l’Eparchie Maronite de France, je vous présente ma sympathie et la solidarité de ceux qui ont vécu ce genre d’actes inqualifiables au Liban et en Orient. Je sais ce que vous ressentez. Je prie le Seigneur pour le père Jacques qui vient de couronner sa vie sacerdotale par le martyr, et pour les autres victimes. Mais je prie également pour que l’humanité puisse trouver une solution à ses problèmes par d’autres voies que la violence et la guerre.
Union de prière
Mgr Maroun Nasser GEMAYEL
Évêque des maronites de France
le 26 juillet 2016

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales