Mgrs Lebrun et Gemayel ont concélébré la messe de confirmation de 160 jeunes en la cathédrale Notre-Dame de Rouen

Dimanche 24 avril 2016

JPEG - 1.6 Mo

L’archevêque Mgr Dominique Lebrun a entrepris, la semaine dernière, une visite pastorale dans le doyenné de Rouen Nord qui fut clôturée dimanche par la célébration, en la cathédrale Notre-Dame de Rouen, de la confirmation des élèves de l’Enseignement catholique. Mgr Maroun Nasser Gemayel, évêque de l’Éparchie de Notre-Dame-du-Liban de Paris des Maronites de France, y a participé et a dit un mot de remerciement pour l’accueil des séminaristes maronites au petit séminaire de Rouen depuis le 19ème siècle.

JPEG - 132.6 ko

Un dimanche exceptionnel avec une personne exceptionnelle et des visages souriantes rayonnantes qui viennent pour prier, discuter, rire, déguster de bons plats, danser. En un mot la joie de rencontrer les uns des autres.
Voici ce fameux dimanche 24 avril 2016 qui a démarré en la cathédrale notre Dame de l’Assomption de Rouen qui est un chef d’œuvre de l’architecture gothique. Notre Evêque bien-aimé Monseigneur Maroun-Nasser Gemayel nous a fait l’honneur de sa visite pastorale, et concélébré la magnifique messe de confirmation avec l’évêque de Rouen monseigneur Dominique Lebrun, et en présence de monseigneur Elias Féghali et une dizaine de prêtres du diocèse. La communauté franco-libanaise d’Antony, qui accompagnait notre évêque depuis Paris, a participé, avec la communauté franco-libanaise de Rouen, à cette messe solennelle avec quelques chants selon le rite maronite.

JPEG - 132.6 ko

La cathédrale était pleine à craquer : personnes de tout âge et de toute condition… L’Église catholique, universelle, se touche du doigt. La joie qui s’exprime dans les nombreux chants se mêle à la gravité du moment : trois jeunes baptisés veulent se livrer à l’Esprit Saint, pour être des disciples du Christ ressuscité. 160 jeunes de l’enseignement catholique demandent la confirmation, Ils sont là, dans les premiers rangs, avec leurs parrains et marraines de confirmation, qui s’engagent à les accompagner concrètement dans cette vie de chrétien « adulte ». La confirmation s’est déroulée dans un climat solennel et émouvant. Les confirmants ont reçu la bénédiction des deux évêques à la fin de la cérémonie.

MPEG4 - 19.3 Mo

Monseigneur Maroun-Nasser Gemayel historien infatigable, a rappelé qu’au 19ème siècle et dans cette même cathédrale et à la même occasion, un évêque maronite, Elias Hoyeck, devenu Patriarche, avait célébré la messe. Ensuite il a crié la douleur des chrétiens d’Orient menacés de disparition et a appelé les chrétiens de France à prier pour eux. L’allocution de notre évêque était fortement appréciée et applaudie dans une atmosphère recueillie. La cérémonie a duré deux heures et demie de temps.

PNG - 162.4 ko

A la suite de la messe le groupe libanais et quelques amis rouennais se sont retrouvés à Pavilly dans une grande salle « la Dame blanche ». Nous étions quelques 170 personnes, à partager le repas dans une ambiance festive et conviviale.
J’ai rappelé dans un mot de bienvenue ma première rencontre avec son excellence à l’Université Libanaise en 1987. Puis j’ai parlé de cette personne exceptionnelle et de son parcours diversifié : il est l’historien, le pasteur attentionné au service et à l’écoute de ses fidèles. C’est un homme de tolérance dans son engagement dans le dialogue interreligieux.

A la fin de la présentation, Monseigneur Gemayel fait son entrée magique en scène, jouant de l’harmonica avec professionnalisme des extraits de vieilles chansons libanaises et françaises, en passant par l’hymne national libanais ainsi que la Marseillaise, réveillant en nous la nostalgie de notre Liban et notre terre d’accueil la France. Il a ensuite enchainé avec un discours ferme et engagé appelant les libanais à transmettre la culture et la langue arabe à leurs enfants, leur rappelant la nécessité d’enregistrer leurs enfants auprès de l’ambassade à l’étranger.
La fête se termine par une danse orientale présentée par une fille asiatique et la célèbre Dabkeh avec la participation spontanée de personnes de tout âge.
Une journée extraordinaire qui se termine dans l’espoir de donner naissance à d’autres rassemblements plus fréquents avec une vraie communauté qui se construit dans la prière, la patience et le partage.
Amale Jarjoui

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales