Attentat Beyrouth : La Conférence des évêques de France s’alarme d’une situation qui s’embourbe

La Conférence des évêques de France exprime sa profonde tristesse après l’attentat très meurtrier perpétré jeudi à Beyrouth. Des terroristes ont sciemment cherché à tuer des dizaines de personnes : des civils et des familles.

La Conférence des évêques de France tourne d’abord ses pensées et ses prières vers ces personnes et leurs proches. Le Liban, terre d’accueil et de contrastes, carrefour culturel et religieux, est cher au cœur des chrétiens et particulièrement des catholiques de France. Ils assurent l’ensemble de la communauté libanaise de leur fraternel soutien.

Une fois encore la terre du Liban paye le lourd tribut d’un conflit qui embrase toute cette région du Proche-Orient. La Conférence des évêques de France s’alarme de cette situation qui s’embourbe et conduit chaque jour à plus d’atrocités sur des innocents. Elle demande une fois encore à la communauté internationale de prendre ses responsabilités et d’unir ses forces pour construire la paix dans cette région.

Mgr Olivier RIBADEAU DUMAS
Secrétaire général et Porte-parole
de la Conférence des évêques de France

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales