Le vicaire général de l’Eparchie a participé à la réunion organisée par M. Fabius sur les Chrétiens d’Orient

Monsieur Laurent Fabius, Ministre des affaires Etrangères et du développement international, a convié à une réunion portant sur les Chrétiens d’Orient, elle a eu lieu le mercredi 25 mars 2015 à 8h30 au ministère des Affaires étrangères et du développement international au 37 Quai d’Orsay, 75007 Paris.
Mgr Raymond Bassil, vicaire général de l’Eparchie Maronite de France a représenté Mgr Maroun-Nasser Gemayel qui se trouve à Lourdes pour l’assemblée plénière des évêques de France (23-27 mars 2015).
Le vicaire général a pris la parole à trois reprises, tout d’abord pour appuyer les propos de Mgr Pascal Gollnisch, directeur général de L’Œuvre d’Orient et Vicaire général de l’Ordinariat des catholiques orientaux en France sur la situation que traverse les chrétiens d’Orient, les crimes contre l’humanité et contre la culture et le patrimoine universel, le sort des réfugiés et déplacés, ... Et les trois points soulevés par Mgr Bassil étaient les suivants :
1. Avant d’être des minorités menacés au Moyen Orient, nous sommes des citoyens de ces pays et à part entière. Nous : juifs, yézidis, chrétiens et autres confessions, nous demandons à la communauté internationale de se rappeler de notre appartenance à cette terre et de notre ancrage de son histoire, son patrimoine et son essor.
2. La question des réfugiés et des déplacés fragilise la situation en Jordanie et au Liban. Une feuille de route est à penser pour programmer le retour de ces ressortissants dans leurs pays d’origine. Sinon, nous risquons des situations insouhaitables dans l’ensemble des pays du Moyen Orient que nous pouvons travailler dès lors à écarter et essayer à traverser sans trop de séquelles, cette situation alarmante.
3. L’armement des groupes terroristes reste une question ouverte à la conscience de la communauté internationale. Qui sont derrière cette activité florissante ? Le budget étant très élevés pour financer cette affaire monstrueuse, permet à penser que des gouvernements, voir des états sont complices dans ces affaires diaboliques.

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales