Et des semences de graines de paroisses à Taverny, Paris XVI°, Alfortville, Angers…

Dynamique de la nouvelle Eparchie …

Sitôt rentré du Liban, son excellence Mgr Gemayel s’est rendu le 20 mars 2014 au séminaire parisien des Carmes, honorant l’invitation de son Recteur, le père Jean-Louis Blaise. En communion avec le clergé de l’établissement, il concélébra une messe en présence et à l’intention des séminaristes de diverses nationalités, dont deux ressortissants du Proche-Orient. Dans la conférence qu’il donna à l’occasion, il aborda justement les défis à relever par les populations de cette région, notamment les chrétiens.
Le samedi 22 mars, Mgr M. N.Gemayel répondit à une deuxième invitation, celle des fidèles maronites de Taverny et de la région de Val-d’Oise ; une délégation, composée de Mmes Rima Al - Hachem, Nelly Bou Antoun - Lipao et de M. Habib Al - Jbeili, était venue solliciter ce déplacement. En présence du père Jean-Marie Humeau, curé de N-D. des champs, Mgr. Maroun Nasser Gemayel engagea un dialogue avec les maronites et autres chrétiens levantins ; la discussion s’est centralisée sur les événements dans leurs pays d’origine, leur situation personnelle dans la région de Taverny, ainsi que sur leurs attentes vis-à-vis de l’Eparchie. Mgr. échangea avec les fidèles sur les possibilités de l’installation d’une paroisse maronite sur le département. En fin de journée, il présida la prière du soir et la procession de la Sainte-Croix, selon le rite syriaque maronite ; il fut assisté par les pères : Raymond Bassil, secrétaire de l’Eparchie maronite et Youhanna Geha, moine maronite, directeur de la chorale. Toutes générations confondues, les fidèles maronites, latins et autres (+ de 300 personnes) participèrent avec recueillement à la célébration.
La journée à Taverny fut clôturée dans la joie et la gaité, à l’occasion de la fête des mères (au Proche-Orient et dans tous les pays Arabes) ; en l’honneur des « mamans », certains se sont adonnés à la déclamation de poèmes d’improvisation aussi bien qu’empruntés à des poètes français et également à Nizar Qabbani (syrien) et Mahmoud Darwiche (palestinien).
Le dimanche 23 mars, notre Evêque célébra la messe à la paroisse Saint-Honoré d’Eylau, (Paris XVIème), répondant à l’invitation du curé de la paroisse, le père Michel Gueguen. Aux premiers rangs d’une assemblée nombreuse de fidèles latins, maronites et orientaux réunis dans la ferveur et la prière, se trouvaient M. Boutros Assaker, Ambassadeur de La Ligue Arabe en France, M. et Mme Ghadi Khouri, Chargé d’Affaires à l’ambassade du Liban, M. Salim Jahel, ancien Ministre, M. et Mme Michel Adwan et M. et Mme Ralf Jazzar. Une réception fut donnée après la célébration, en l’honneur de Mgr. Gemayel.
Le mardi 25 mars, le Prélat s’est rendu à Alfortville, en compagnie de Maitre Walid Farès et à son initiative, pour rencontrer le curé de la paroisse qui mettrait l’église Saint-Louis à la disposition de l’Eparchie, pour une éventuelle installation de paroisse, vu une présence importante de fidèles maronites à l’Est parisien.
Mgr. Gemayel présida la deuxième rencontre mensuelle du presbyterium, le Mercredi 26 mars. Chaleureusement accueillis, les curés et moines venus de toutes les régions de France ont écouté l’homélie de leur pasteur, inspirée du Vendredi-saint et de la Sainte-Croix ; ils abordèrent par la suite des questions théologiques, pastorales et paroissiales ainsi que synodales. Dans le courant de la journée, Mme Souraya Kanaan Abifares, responsable de l’organisation de la deuxième session du synode épiscopal, le 30-31 mai 2014, est intervenue et a exposé les moyens et dispositions d’activation du travail des commissions synodales. Les pères Elie Alam et Youhanna Geha ont abordé des questions relevant de la liturgie maronite avant de commenter, avec leur Evêque et confrères participants, la troisième lettre de sa Béatitude, le cardinal Mar Béchara Boutros RAI intitulée : « La liturgie : le trésor vivant ».
Le dimanche 30 mars, avec le père Abboud Chahwan curé de la paroisse Saint Charbel-Suresnes, Mgr. M. N. Gemayel célébra la messe dominicale et, comme à son habitude, il a fêté la rencontre avec les fidèles.
Le 02 avril prochain, Mgr. Gemayel recevra l’Ambassadeur de l’ordre des Chevaliers de Malte au Liban, M. Charles-Henri D’Aragon ; il s’entretiendra avec lui à propos des événements récents dans la région, à la lumière de ce que subissent les chrétiens orientaux en particulier.
Le 03 avril, il se rendra à Angers pour discuter avec Mgr. Emmanuel Delmas, l’Evêque du diocèse, de l’éventualité de l’instauration d’une paroisse, surtout que le diocèse accueille, depuis des années, plusieurs prêtres maronites.
En chemin de retour de Lourdes, courant la sixième semaine de carême, et après avoir participé à la réunion annuelle des Evêques de France, Mgr. M. N. Gemayel s’arrêtera à Bordeaux ; en compagnie du Cardinal Jean-Pierre Ricard, il y concélébrera la messe du dimanche des rameaux. Il s’enquerra de la situation de la jeune paroisse maronite bordelaise et de son projet d’action élaboré par le curé, le père Nabil Mouannes.

(c) Eparchie Notre-Dame du Liban de Paris des Maronites - mis en ligne le 14 janvier 2013 - Mentions Légales